Microsoft veut améliorer l’accessibilité numérique pour une meilleure intégration des personnes en situation de handicap dans le monde professionnel

Alors que plus d’un milliard de personnes sont en situation de handicap dans le monde, Microsoft, acteur engagé depuis 25 ans pour un numérique plus inclusif et accessible, a dévoilé un engagement technologique sur 5 ans pour favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société et le monde professionnel, tout en mobilisant ses collaborateurs, ses clients, ses partenaires et les communautés engagées sur le sujet de l’accessibilité.

Le plan se déclinera en 3 priorités :

1. Stimuler le développement de technologies plus accessibles : Microsoft s’est donné pour mission de rendre ses produits et services accessibles à tous, dès la conception. Dans cette veine, l’entreprise annonce aujourd’hui une série de nouvelles fonctionnalités pour Microsoft 365, qui permettront à plus de 200 millions de personnes de créer, modifier et partager des documents grâce à l’intelligence artificielle (IA) et d’autres technologies avancées. On y retrouvera notamment : un nouvel outil de vérification de de l’accessibilité agissant en arrière-plan, la détection et la conversion automatique des titres dans un document Microsoft Word pour les personnes en situation de déficience visuelle, un mode « contraste élevé » pour certaines applications de Teams ou encore un sous-titrage automatique pour les LinkedIn Live.

Notre plateforme de collaboration logicielle GitHub proposera de son côté de nouveaux thèmes visant à rendre ses fonctionnalités plus accessibles aux personnes souffrant de troubles de la vision.

Microsoft donne également aux développeurs de logiciels les moyens d’agir en intégrant des outils, instructions et systèmes pilotés par l’IA, afin que les produits et services soient accessibles dès la conception, notamment grâce à Accessibility Insights. Il s’agit d’un outil permettant de tester l’accessibilité de l’interface utilisateur et de proposer des corrections à apporter afin d’améliorer l’accessibilité des sites web et des applications.

Enfin, dès cet automne, Microsoft lancera un nouveau fonds, le « Low-Cost Assistive Technology Fund », visant à stimuler l’innovation pour réduire le coût d’accès aux technologies numériques dédiées à l’accessibilité.

2. Rendre le marché du travail plus inclusif : car pour créer des technologies plus accessibles, il faut inclure dans les équipes impliquées un plus grand nombre de personnes en situation de handicap.

Microsoft intensifiera pour ce faire sa collaboration avec Teach Acess  afin de soutenir un changement culturel dans l’écosystème tech et ainsi garantir que les nouvelles technologies créées tiennent compte des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. L’entreprise lancera également la “Accessible University Initiative” afin d’améliorer l’accessibilité des salles de classes et augmenter le taux d’obtention de diplômes pour les étudiants en situation de handicap dans le domaine des STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Enfin, Satya Nadella, PDG de Microsoft, et Ryan Roslansky, PDG de LinkedIn, annoncent le lancement de l’application « Career Coach » intégrée à Microsoft Teams et optimisée par LinkedIn. Dans les prochains mois, des événements « LinkedIn Coaches » seront destinés aux demandeurs d’emploi en situation de handicap pour les accompagner dans leurs recherches.

3. Améliorer l’inclusion au travail et dans le monde professionnel : la culture d’entreprise doit reposer sur l’inclusion et la diversité pour attirer les talents en situation de handicap et garantir une forte représentation à l’échelle mondiale. Suite à un premier rapport publié en octobre 2020 sur la représentation des personnes en situation de handicap, révélant que 6,1 % des employés américains se sont déclarés comme tel, Microsoft va étendre l’enquête à 45 pays supplémentaires. L’entreprise va également élargir ses programmes d’embauches inclusifs ; le « Autism Hiring Program » inclura désormais la neurodiversité, la dyslexie et la dyspraxie, ainsi que les difficultés d’apprentissage. Dans ce cadre, Microsoft a également créé une équipe dédiée à l’amélioration de l’accessibilité des outils, des programmes de formation et des contenus internes.

Microsoft reviendra sur ses initiatives lors de la 11ème édition du « Ability Summit » qui se tiendra les 5 et 6 mai 2021 en présence de Satya Nadella, PDG de Microsoft. Pour lire l’intégralité des annonces, veuillez consulter le blogpost de Brad Smith, Président de Microsoft.

Un communiqué de Microsoft

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *